Nouvelle confidence des assassins

Notre relation aux assassinés est notoirement mauvaise
Nous éprouvons le vertige et les démangeaisons
Le cuir chevelu nous gratte
Nous avons soif
Nous perdons le sens du temps
Tout ceci n’est pas agréable
Nous allons jusqu’au bout de l’idée
Nous tuons
Les oranges se tranchent en leur milieu
Les corps n’y peuvent rien
Joie de la puissance
Meute des ossuaires
Cheval tombant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.