Grand manteau

nous croyons en la différence fondamentale
la minute de terreur précède la traversée
le petit robot part à sa recherche
et nous avons nos mains
nous les gardons dans nos poches

le petit robot imagine les traces de la vie
infimes, insoupçonnées
nous ne savons rien
le sang froid n’a rien à dire
il fige l’image

nous ne sommes pas le petit robot
ça change certaines choses
comme vivre ou mourir
comme aimer le goût de la mort comme le goût de la vie

nous sommes un lac profond et vide
qui ne reconnait pas les cris des oiseaux

vous pouvez vous lancer à la recherche des traces de la vie
nous garderons nos mains dans nos poches
nous savons – vous ignorez
le sang froid est indescriptible
la scène de terreur est figée
les lois de la mort sont à la portée du premier assassin
il ne peut pas s’empêcher de tronçonner
nous croyons en la recherche du bonheur
le petit robot porte un long manteau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.